L’histoire du ramirezi en 21 jours

couple de ramirezi

Vous aviez beaucoup apprécié le reportage photo de Samuel Guy Cordier sur la reproduction des ramirezis. Dans cet article (traduit d’un texte de Lois et Max Gallade), nous allons plus loin et redécouvrons la souche originelle du ramz, toujours autant sollicitée par les aquariophiles, le ramirezi souche bleue . Voici l’histoire en 21 jours de la reproduction de ce cichlidé nain ! Mikrogeophagus ramirezi provient de la région de Llanos. Llanos est une zone de prairies et de savanes résultant du drainage central de l’Orénoque au Venezuela et en Colombie. M.ramirezi se retrouve également dans la partie supérieure du delta de l’Orénoque. Comme

Couple de ramirezi
Couple de ramirezi

vous pouvez le constater, ce n’est pas un poisson d’ Amazonie . Cette belle espèce sud-américaine a beaucoup de noms. Il est communément appelé : Ram, Cichlidé nain papillon, appelée parfois Ramz de souche allemande, Papiliochromis ramirezi et Apistogramma ramirezi. Le nom scientifiquement correct est Mikrogeophagus ramirezi conformément à Dr. Sven O Kullander, conservateur en chef du Département de zoologie des vertébrés du Musée suédois d’Histoires Naturelles. Ma première rencontre avec cette multicolore et populaire espèce a eu lieu, il y a de nombreuses années.

Le propriétaire de mon magasin aquariophilie local avait réussi à le reproduire chez lui, dans l’un de ses bacs, un ramz bleu de souche allemande, une variété d’élevage très colorée de Mikrogeophagus ramirezi .  Il avait un magnifique mâle que j’ai placé chez moi.

Malheureusement, il m’a fallu un certain temps avant que j’ai puisse lui trouver une femelle. Quelques semaines plus tard, le même magasin a réceptionné des Ramz bleu de souche allemande. J’ai acheté deux femelles d’un bel aspect avec un ventre d’un rose bien vif. Ces femelles sont vites décédées. Malheureusement, j’ai fini par arrêter de lui acheter des femelles, à chaque nouvelle réception,à chaque fois j’avais le même résultat, les femelles ne duraient pas plus de deux mois. J’ai découvert plus tard que ces Ramz étaient reproduits en masse en Asie. Des Ramz reproduits en Asie sont habituellement fortement stimulés avec des hormones pour la production d’oeufs et pour qu’ils aient le meilleur aspect lors dès leur sortie du sac d’expédition.

Les Ramz adultes montrent leurs meilleures couleurs seulement après qu’ils se sont habitués à leur nouvel environnement et dès lors qu’ils ne sont pas à l’étroit. Les Ramz juvéniles ne développent pas leur belle polychromie que quand ils sont sexuellement matures. Donc, ne restez pas admiratifs devant les jeunes spécimens très colorés du bac de votre revendeur, car la plupart sont des Ramz asiatiques stimulés aux hormones afin d’obtenir plus rapidement leurs couleurs et ils sont de plus stériles (donc inappropriés pour la reproduction).

La sensibilité légendaire du Ramz

Récemment, je me suis de nouveau intéressé aux Ramz bleus de souche allemande, et j ‘ai décidé de faire un nouvel essai. Cette fois, j’ai voulu m’assurer que j’avais à faire à couples de souches sauvages, ou issus de sauvage. J’ai trouvé deux origines différentes de Ramz issus de sauvage et  pour commencer, j’ai acheté trois couples de chaque origine. Ils ont été mis en quarantaine dans un aquarium de 110 L pendant deux semaines juste pour s’assurer qu’ils n’étaient porteur d’aucune maladie. Un couple s’est formé parmi les trois couples et je l’ai isolé seul dans un aquarium d’une trentaine de litre. Vous pouvez être sur que vous avez à faire à un couple bien formé quand ils restent tout le temps ensemble et qu’ils commencent à chasser les intrus qui s’en approche.

L’aventure commence

1er jour

Il a fallu à mon couple une semaine et un changement d’eau pour qu’ils se décident à nettoyer une zone sur ‘une pierre. Mâles et femelles passent beaucoup de temps à nettoyer le  « nid » qu’ils ont choisi. Je savais alors que quelque chose allait se passer. En effet, plus tard dans l’après-midi, j’ai découvert une ponte de taille moyenne d’environ 100 oeufs sur la pierre. Il s’agissait d’une petite ponte, car selon Linke et Staeck livre « American cichlids 1: Darwf cichlids» M.ramirezi est connu pour produire des pontes de plus de 200 oeufs ! Malheureusement, j’ai été incapable d’observer la ponte en direct. Les couleurs du mâle et de la femelle se sont vraiment intensifiées après cette ponte. Mon couple est encore jeune et je m’attends à des pontes plus importante à l’avenir. J’ai essayé d’obtenir les prises de vues plus décentes de la zone de ponte. Malheureusement, la paire a choisi un endroit à l’arrière de du bac,  réaliser des photos en mode macro de bonne qualité à cette distance était mission impossible. Une chose qui m’a immédiatement surpris était que les mâles et femelles à tour de rôle éventer et garder leurs oeufs. C’est un comportement de reproduction différent que ceux de la famille des Apistogramma familles la femelle surveille la ponte et le mâle garde le territoire environnant.

2nd jour

La femelle installe tous les nouveau-nés dans une cuvette à l’arrière du bac, derrière une souche. Plus tard, j’ai pu observer l’éclosion effective grâce aux mouvements de nage rapide des alevins. Encore une fois, mâle et femelle se relaient tour à tour pour la  garde de leurs nouveau-nés. Lorsque l’un des partenaires quitte les alevins l’autre le remplace immédiatement. La température a été montée jusqu’à 29°C, en ce moment, pour assurer la survie des alevins.

3ème jour

Le mâle a commencé à attaquer la femelle et ce matin elle était vraiment mal en point, je l’ai retirée de l’aquarium de reproduction et replacée dans le bac de maintenance. Ceci me fait penser est-ce que la même chose se serait-elle produite dans un aquarium plus grand que celui de 30 L.

5ème jour

Habituellement, je ne suis pas trop excité lorsque je réalise les reproductions de mes poissons, mais aujourd’hui était vraiment un jour sympathique. J’ai été témoin, ce matin, de la nage libre de 3  alevins. Le mâle très excité est allé directement après chacun et les a pris avec sa bouche. Ce qui pourrait ressemblé à de la mastication d’alevins s’est avéré une sorte de tentative de nettoyage. Il les recrachent au même endroit qu’ils ont été pris, il alors est allé directement de nouveau vers la cuvette nettoyer le reste de la ponte. Les larves ont déjà perdu leur sac vitellin et il est temps de leur donner leur premier vrai repas avec des infusoires et des microvers. C’est également le bon moment pour lancer une culture de nauplies d’atémias (« BBS » abréviation anglaise de « Baby Brine Shrimp »). Les alevins pourront manger les BBS fraîchement éclos dans quelques jours.

6ème jour

Wouah, qu’elle surprise ce matin. J’ai pu voir tous les juvéniles. Le mâle parade et garde un naissain d’alevins très affamés, autour du bac. Les  alevins semblent être à une plus grands que ceux des Tetras (characidés). Je les alimente avec des  injections de microvers qui sont été rapidement mangés, suivis de BBS fraichement éclos. Une partie des alevins ont mangé quelques nauplies, mais il semble que les nauplies d’artemia soient encore trop grandes pour leur bouche minuscule. Je continuerai de les  alimenter avec un mélange de BBS et de Microvers. J’ai été stupéfait par le mouvement des juvéniles. Ils sont partout et le mâle a des difficultés les maintenir groupés. Il va après chaque alevin qui s’éloigne et les prend en bouche pour les  recracher dans le groupe. Je suis parvenu prendre quelques photos ce matin :  Le mâle avec un naissain d’alevins le premier de leur nage.

Laisser un commentaire

*

5 × 1 =

What is 15 + 10 ?
Please leave these two fields as-is:
IMPORTANT! Pour être en mesure de poursuivre, vous devez résoudre le calcul simple qui suit (ainsi nous savons que vous êtes un humain) :-)