Elevage artisanal de daphnies

Elevage de daphnie aquarium

Les Daphnies communément « puces d’eau » sont de minuscules crustacés planctoniques (Ordre des Cladocères) de 1 à 4 mm de long, qu’on récolte à l’aide d’un filet dans les mares d’eaux stagnantes riches en matières organiques.Elles se nourrissent d’algues, de bactéries et de particules organiques, c’est pourquoi elles possèdent la propriété d’épurer un bac, dans lequel des algues vertes en suspension font une apparition fâcheuse.

C’est la seule nourriture vivante qui ne risque pas de polluer l’eau, puisqu’elles restent vivantes et ne peuvent s’enterrer. Les daphnies peuvent donc distribuer en quantité supérieure aux besoins immédiats et c’est aussi la seule proie qui ingérer en excès ne provoque pas d’ingestions car elles sont légèrement laxatives.

Dans l’aquarium, leur nage saccadée les désigne d’emblée candidats à la curiosité puis à la voracité des poissons. Les Daphnies peuvent être élevées artificiellement, mais seuls les élevages conduits en grands bassins extérieurs en produisent assez pour nourrir la population d’une fishroom.

Mise en élevage des daphnies

Je ne maîtrise pas totalement l’élevage des daphnies. Il y a des périodes ou tout se passe bien et tout à coup plus rien ? Je les élève dans des petits bacs env. 10 litres et je mets de l’eau de mon aquarium et quelques individus, une dizaine d’adultes environ.

Il faut mettre de l’eau vieillie d’un aquarium, les bactéries présentes dans l’eau suffiront à l’évolution des daphnies. Je les laisse près de la fenêtre à température ambiante (env. 21 degrés).

Je rajoute tous les 3 ou 4 jours un tout petit peu de levure de bière ou quelques gouttes de crème à café, comme nourriture. Attention de ne pas trop donner car il me semble que c’est une des principales cause de décès !

Un des bacs est chargé en microalgue (photo N°1) et je ne nourris jamais ce bac, les algues suffisent. Le rendement de ce bac est d’ailleurs supérieur aux autres.

Vue microscopique de Daphnia pulex
Vue microscopique : La daphnie est une grande consommatrice de phytoplancton comme le montre ici le tube digestif du crustacé.

Je maintiens toujours plusieurs colonies dans différents bacs voir même des bouteilles de 1 litre, c’est amplement suffisant. Au bout d’environ 15 jours, je vide la bouteille ou le bac dans des tamis et je donne les plus petites aux  guppys et les plus grosses aux discus. Je complète avec de l’eau d’un aquarium, quelques nouveaux individus et le cycle est relancé !

En tout, je dispose de 8 élevages, répartis dans 3 aquarium de capacité comprises entre 5 et 15 litres et 5 bouteilles de 1,5 litres (type jus de fruits à gros goulot ) ce qui me permet de faire un tournus (Ndlr : mot suisse signifiant roulement) sur 15 jours.

Chez moi les 2 ou 3 premiers jours, j’ai toujours l’impression qu’elles meurent toutes et seulement après quelques jours, elles commencent à se multiplier ! Pour ce qui est de l’espèce, je n’en sais rien mais je pense que c’est de la sp. pulex et non de la sp. magna, car adultes elles font un maximum de 2 mm.

Récolte

Pour ma part, j’ai un élevage de daphnies que je passe à travers des tamis et je donne d’abord uniquement les plus petites puis j’augmente la taille des daphnies, au fur et à mesure que les guppys grandissent, en complément je réduis les flocons habituels en poudre !

Au début je faisais éclore des artemias; mais j’ai vite arrêté car je trouve ça trop contraignant. Je recommencerai, je-pense le jour où j’aurai des reproductions de discus.

Pour cette dernière photo (N°4), je n’ai pas la possibilité de faire de la macro-photo sur mon appareil ! Chaque tache floue correspond à une daphnie.

Expédition

Les souches ne peuvent pas être expédiées par la poste que quand le temps est propice car une fois écloses, elles craignent le gel. Mais une des caractéristiques des daphnies (il faudrait que je fasse des tests) est qu’elles pondent des œufs, si les conditions sont mauvaises.

Ces œufs attendent des conditions meilleures pour éclore( comme les artémias). Donc il devrait être possible  d’expédier des oeufs sans craindre les conditions météorologiques !

Réflexions

Je pense qu’il faut faire des essais avec plusieurs récipients différents, au niveau :

  • de l’exposition au soleil
  • de la température de maintenance: différente selon l’espèce de daphnies.
  • et de la nourriture.
Crédits photos : Joël BALLAMAN, sauf photo de bandeau (Galerie Flickr de Chantal Wagner)

3 comments

Laisser un commentaire

*

5 × deux =

What is 10 + 2 ?
Please leave these two fields as-is:
IMPORTANT! Pour être en mesure de poursuivre, vous devez résoudre le calcul simple qui suit (ainsi nous savons que vous êtes un humain) :-)