Le discus, un système de reproduction perfectionné

Discus larves sur le dos des parents
Posts in this series
  1. Le discus, un système de reproduction perfectionné
  2. Variétés de discus : standards et origines

Le genre Symphysodon considéré comme le roi des poissons d’eau douce suscite l’attrait des professionnels comme des amateurs car non content de procurer des soins important à ses petits, le discus leur offre aussi un « pré à brouter » représenter par leur propre dos.

Aujourd’hui la reproduction du discus est abordable par tout amateur sérieux. Mais il faut primer la qualité à la quantité.

Article paru sur Aquarium Magazine N°208.

La formation d’un couple

Aquarium Magazine N°208 Pour la formation d’un couple, le plus simple est d’acheter une dizaine d’individus subadulte d‘élevage différent pour éviter tout problème de consanguinité. Ensuite il faut les laisser grandir ensemble et petit à petit les attirances de certain de vos pensionnaires raviront votre curiosité.Pour former les couples on peut utiliser aussi une technique qui consiste à placer 2 individus adultes du même sexe et un individu adulte du sexe opposé ensemble, ce qui permet tout en sélectionnant les poissons de laisser libre choix du partenaire.

Dans le commerce aquariophile il existe des couples formés c’est à dire un mâle est une femelle qui montre de l’attirance l’un pour l’autre, en général se sont de jeunes poissons qui peuvent très bien perdre cette attirance et se séparer.

La formation d’un couple se manifeste lorsque deux discus de sexe opposé s’isolent dans un coin du bac. Lorsqu’ils se croisent, ils s’inclinent l’un vers l’autre et des frémissements de plus en plus intense se font voir de la part des deux partenaires. Régulièrement, les partenaires se touchent les flancs avec la bouche. On peut dire que le stade final de la formation du couple est atteint lorsqu’ils nettoient un site de ponte. On peut laisser le jeune couple faire son apprentissage dans le bac d’ensemble.

Conditionnement des géniteurs

Quand le couple est prêt on peut le transférer dans un bac de reproduction situé dans un endroit calme de la maison d’au moins 125 litres(50cm*50cm*50cm) .Pour les poissons sauvages, il est préférable d’utiliser un plus gros volume de l’ordre de 250 litres. L’eau du bac de reproduction doit avoir des paramètres identiques au bac d’ensemble, puis cette eau sera amenée doucement à un PH compris entre 5.5 et 6.5 et une conductivité comprise entre 80 à 120 µs/cm ainsi qu’une température de 30 °C.

L’éclairage d’une durée de 10 à 12 heures devra être allumé et éteint à heure fixe(pour ne pas stresser les poissons), Il peut être utile de prévoir une veilleuse la nuit. On veillera à nourrir les poissons 2 fois par jour en variant la nourriture afin qu’il n’y ai aucune carence. Entre chaque ponte il vaut mieux laisser une période de repos de 2 mois au couple.

Une ponte maîtrisé

Alevins sur le dos des parents
Alevins sur le dos des parents

Le couple une fois installé dans le bac de reproduction se remettra à nettoyer le support de ponte. Pour les incités à pondre-je pratique de grand changement d’eau pendant plusieurs jours. J’ai observé des laps de temps très différent pour le nettoyage du support de ponte. Selon mes couples, il dure de plusieurs heures à plusieurs semaines. Lorsque la ponte est imminente l’oviducte de la femelle ainsi que le spermiducte sont visibles.

La ponte est démarrée par la femelle, celle ci effectue plusieurs passages sur le cône de ponte en commençant par le bas et en remontant vers le haut. On peut qualifier ces passages de passages d’entraînements, ils peuvent durer plus d’une heure. Pendant que la femelle effectue ces manœuvres le mâle quand à lui observe avec attention les préparatifs de sa compagne. Une fois tous ces préparatifs terminés la femelle repasse de nouveau sur le support de ponte mais cette fois en y déposant ses œufs par chapelet. Après chaque passage le mâle suit la trajectoire de la femelle pour féconder les œufs.

Ponte sur cône d'un Blue Pigeon
Ponte sur cône d’un Blue Pigeon (photo : Dallas Discus)

Il arrive que le mâle n’étant pas mature ne prête aucune attention à la dépose des œufs par la femelle, et de ce fait ne la suive pas pour féconder les œufs. Lorsque les poissons sont en bonne santé, il n’est pas rare de voir la femelle pondre une quantité d’œufs comprise entre 150 et 200. Un mâle en pleine forme sera quand a lui capable de féconder autant d’œufs. J’ai remarqué que plus la femelle était grande, plus elle était capable de pondre une grande quantité d’œufs. Quant au mâle plus il était grand, plus il était capable de féconder une grande quantité d’œufs.

Laisser un commentaire

*

cinq × 1 =

What is 14 + 9 ?
Please leave these two fields as-is:
IMPORTANT! Pour être en mesure de poursuivre, vous devez résoudre le calcul simple qui suit (ainsi nous savons que vous êtes un humain) :-)