Le fluvermal, et autre benzimidazolés : Mode d’action

Les antihelminthiques benzimidazolés sont utilisés dans le traitement des nématodoses intestinales ou tissulaires, Ascaris lumbricoïdes, Ancylostoma duodenale, Necator americanus, Strongyloïdes stercoralis, Trichuris trichiura, Enterobius vermicularis (oxyures), et dans certaines cestodoses. Les antihelminthiques benzimidazolés sont le thiabendazole, l’albendazole, le flubendazole, et le mébendazole.

Les antihelminthiques benzimidazolés inhibent chez certains parasites du tube digestif la polymérisation de la tubuline en microtubules. Cette inhibition réduit chez le parasite la libération de médiateurs au niveau neuromusculaire et l’absorption de glucose, ce qui entraîne son immobilisation et son élimination passive dans les selles.

Certains médicaments antihelminthique modifient les fonctions de la tubuline et des microtubules.
C’est le cas du [intlink id= »27″ type= »post »]fluvermal[/intlink] et des autres principes actifs de la famille des benzimidazolés.

Flubendazole

Actif contre les nématodes digestifs, le flubendazole est bien toléré en raison de sa faible absorption digestive.

Mébendazole :

Le mébendazole (VERMOX) dont les indications sont proches de celles de l’albendazole, est disponible en France par ATU.

Formule développée 3D benzimidazol (illustration : Royal Society of Chemistry)

Provoquerait une dégénérescence des microtubules cytoplasmiques, qui conduirait à une libération d’enzymes protéolytiques ou hydrolytiques responsables de la lyse cellulaire.

Le mébendazole semble inhiber de manière sélective et irréversible l’absorption du glucose et d’autres composants de faible poids moléculaire chez les vers sensibles. En revanche, il n’influence pas l’absorption cellulaire du glucose chez les mammifères ni la concentration sanguine de glucose chez l’homme.

Le mébendazole interfère dans le système microtubulaire des cellules intestinales du parasite. Les microtubules disparaissent du cytoplasme, le transport des granules sécréteurs est inhibé et ceux-ci s’accumulent dans la cellule. La disparition des microtubules et l’accumulation des organites sécréteurs perturbent les fonctions métaboliques et entraînent la nécrose de la cellule.

Le spectre des helminthes sensibles au mébendazole est très large: il comprend de nombreux nématodes, des ténias, des trichines et des échinocoques.

Laisser un commentaire

*

quatre × 5 =

What is 10 + 2 ?
Please leave these two fields as-is:
IMPORTANT! Pour être en mesure de poursuivre, vous devez résoudre le calcul simple qui suit (ainsi nous savons que vous êtes un humain) :-)