Les décors artificiels, un maximum de relief !

Après avoir acquis un peu d’expérience, tout aquariophile ressent le besoin de créer un décor à la mesure de son imagination.Aquarium magazine 25

L’utilisation de matériaux naturels tels que roches et racines convient très bien. Malheureusement en utilisant ce type de matériaux, le poids devient vite conséquent. C’est pourquoi on se tourne vite vers d’autres matériaux dit « artificiels » comme le polystyrène et le polyuréthanne.

Leur facilité de mise en forme et de légèreté en font des matériaux de prédilections pour la création de décors artificiels. L’objectif lors de la fabrication de ce type de décor est de façonner un maximum de relief dans un volume minimum.

Article paru dans Aquarium Magazine n°215.

Le polystyrène

résine pour décor aquariumPour la création d’un décor en polystyrène il faut d’abord choisir un polystyrène ayant les plus petites billes possibles, car celui-ci aura une meilleure contraction dut à la chaleur et sa rigidité est meilleure. Avant de passer à la sculpture du polystyrène il faut réunir les outils nécessaires pour la sculpture : une scie égoïne, un couteau a pain, du fils électrique ou tout autre outil qui peut sembler nécessaire. Et il faudra aussi un chalumeau portatif ou un décapeur thermique.

La première opération consiste à couper le bloc de polystyrène aux dimensions du bac. Pour couper un grand bloc, on utilisera du fil électrique sur lequel on aura par avance fait quelques nœuds. Il vaut mieux augmenter aquarium-outillage-main-chalumeau-chalumeaulégèrement la longueur du bloc pour tenir compte de la contraction lors du flambage. On peut déjà flamber la partie arrière, celle qui posera contre la vitre du bac. Pour le flambage de cette partie, il faut effectuer des mouvements très réguliers pour garder la planéité.

Il faut aussi définir au préalable les grandes lignes du décor. C’est à dire qui faut voir le type d’aquarium que l’on désire, voir quelles roches naturelles on va utiliser. Tout cela afin de recréer un milieu homogène. Une fois cette phase effectuée on peut tracer si l’on veut au crayon feutre les grandes lignes du décor afin de se faciliter la tache lors de la sculpture.

Maintenant on peut enfin s’atteler à la sculpture du bloc. L’ébauche du décor se fera à la scie égoïne puis au couteau à pain. Les détails se feront tout d’abord au tournevis et pour fignoler la sculpture, on utilisera simplement les mains. Une fois la sculpture du décor terminée il faut flamber tout ce qui n’a pas encore été flambé. Il faut faire très attention lors du flambage car le polystyrène s’enflamme facilement. Pour le flambage le décapeur thermique convient bien pour les grandes surfaces. Malheureusement il manque de précision pour les recoins, les grottes, les renfoncements ; c’est pourquoi à ces endroits il vaut mieux utiliser un petit chalumeau.

Le polyuréthane

On trouve dans le commerce le polyuréthane sous deux sortes de conditionnement. Il se rencontre en mono composant sous la forme d’une bombe. Le seul aspect pratique de la bombe est qu’elle est vendue en petite quantité. Malheureusement la bombe projette la mousse sous forme de boudin bien moins facile à travailler en suite. Et toute bombe commencée est perdu. Mais on le trouve principalement en deux composants liquide, emballés séparément qu’il faudra mélanger pour obtenir la mousse de polyuréthane. En utilisant les deux composants on peut même teinter le décor dans la masse. Le polyuréthane gonfle jusqu’à vingt cinq fois son volume initial.

Le polyuréthane se travaillant directement dans le bac, il faut avant de commencer le coulage préparer une fixation de la mousse sur les glaces. Pour ce faire on peut utiliser trois méthodes. La première consiste à un nettoyage parfait des vitres, sur lesquelles le décor doit prendre place à l’acétone puis on les badigeonne d’un primaire au silane. De ce fait la mousse adhérera parfaitement aux parois du bac. La seconde consiste à enduire les surfaces à recouvrir de silicone avant de les sabler au quartz. Et pour la troisième il faut réaliser des points d’ancrage en verre de quelques centimètres en forme de croix qui seront fixés sur les parois tous les 20 centimètres, bien nettoyer la surface à l’acétone avant collage.

mousse-polyurethane-expansivePour l’obtention d’une mousse de qualité, même si il y a une légère différence de densité entre les deux produits on peut se permettre de faire un mélange de quantité équivalente des deux composants. Pour pouvoir obtenir un mélange complètement homogène le brassage des deux produits doit être parfait, énergique et rapide. Sans ce mélange homogène, il peut arriver que sous une belle couche de mousse une seconde soit de consistance friable donc impossible à sculpter. Il est impératif de toujours travailler avec de petites doses de mélange car la polymérisation est très rapide.

Il est possible d’inclure dans la mousse de polyuréthane des compartiments techniques. Par exemple pour la création d’un bac à décantation dans la mousse on va utiliser un bac en verre aux dimensions désirées, dont les faces vont être recouvertes d’une épaisse couche de graisse végétale comme la margarine. Une fois la mousse de polyuréthane coulée et polymérisée, il faudra sortir le bac à l’aide d’une ventouse. Les trous d’entrée et de sortie d’eau seront directement percés dans le polyuréthane. Ensuite on creusera des rayures dans la mousse pour pouvoir y mettre des chicanes en verre qui elles seront fixées au silicone. L’utilisation d’une ou de plusieurs bouteilles d’eau vide peut très bien convenir.
Il existe deux techniques de coulage de la mousse de polyuréthane qui sont complémentaires l’une de l’autre.

Pour déposer le polyuréthane sur une surface importante, il faut appliquer le mélange avant le phénomène d’expansion. La mousse renversée dans l’aquarium doit être étalée avec une spatule. L’expansion de la mousse en hauteur sera alors moins importante, cette méthode est à utiliser pour les décors ou les parties de décor qui ne sont pas destinée à devenir importante au niveau de l’épaisseur. La deuxième technique consiste à attendre que la mousse ait commencé à réagir dans le récipient, puis à cet instant il faut libérer la mousse sur la surface à couvrir. Le polyuréthane ne va pas s’étendre sur une grande surface mais gonfler énormément. Ce procédé s’applique pour la création d’avancée, de grotte et de promontoire.

Une fois que la mousse a durci, il va falloir mettre en forme le décor. D’une part pour mieux le structurer, mais aussi parce que la résine de polyester n’adhère pas sur la croûte qui s’est formée sur toute la surface avec l’air lors de la polymérisation. C’est pourquoi il faut l’éliminer complètement à l’aide d’un cutter. Cette étape terminée on peut passer à la sculpture du décor en laissant libre cour à son imagination. On pourra s’aider pour cela des même outils que pour le polystyrène. On peut obtenir rapidement de bon résultat avec une brosse métallique. Mais attention cette méthode requiert un aspirateur à proximité du chantier car elle génère énormément de poussière.

La finition du décor

Les deux types de matériaux utilisés ici pour réaliser ces décors(polystyrène et polyuréthane) relâchent avec le temps du styrolène. Il est donc impératif de recouvrir le décor de plusieurs couches de résine polyester de qualité alimentaire. Le décor en polystyrène doit être recouvert de tous les cotés. C’est dans cette résine que l’on va incorporer des colorants. Pour l’esthétique du décor il est important de vérifier la qualité de la résine polyester, car certaine résine au contact de l’eau ont l’inconvénient de blanchir. Il faut travailler la résine à une température supérieure à 20°, plus la température est élevée plus la polymérisation est rapide. Il faut bien respecter la proportion de catalyseur à ajouter à la résine. Il convient de travailler la résine à petite dose afin d’éviter un gaspillage inutile. La résine s’applique au pinceau, il faut nettoyer celui-ci entre chaque utilisation en le laissant tremper dans de l’acétone. Il semble suffisant de mettre 2 couches de résine en eau douce et au moins 3 en eau de mer.

La résine doit s’appliquer sur la totalité du décor, chacune des couches doit avoir une teinte légèrement différente de l’autre afin de mieux repérer les parties à recouvrir lors des différentes couches. Une petite astuce consiste à ajouter à la dernière couche en plus des pigments et du catalyseur de la paraffine liquide. Ce qui permettra aux couleurs de prendre un aspect mat, plus proche de la nature. Sans la paraffine la dernière couche serait d’aspect brillant. La dernière couche de résine sera également destinée à recevoir le sable. Il vaut mieux utiliser un sable de couleur plus claire que le décor, qui permettra d’adoucir les teintes foncées.Résine en pot spéciale pour polyuréthane

Avant de sabler il faut que le décor soit au sol. Pour le décor en mousse de polyuréthane, il faut tourner le bac afin que le décor se retrouve dans la bonne position. Pour le sablage, il est préférable de se faire aider d’une autre personne qui sera chargée d’asperger la résine fraîchement déposée. Il ne faut pas hésiter à faire disparaître le décor sous une bonne couche de sable. Il suffit ensuite de retourner le décor ou le bac, afin de faire tomber l’excédent de sable et d’utiliser un aspirateur muni d’un sac neuf. Certaine personne ne sable pas le décor ou juste une partie de celui-ci, à vous de faire des essais afin de voir ce que vous préférez. Maintenant il faut attendre une semaine avant de pouvoir mettre l’aquarium en eau ou de coller le décor polystyrène dans le bac.

Installation du décor en polystyrène

Une fois la résine entièrement polymérisée, il faudra installer le décor solidement. Pour cela on nettoiera la face du décor à coller, ainsi que la vitre du bac et on collera à l’aide de silicone. On n’hésitera pas à mettre une bonne quantité de silicone puis on plaquera le décor sur la vitre. Ensuite on le calera pendant 48 heures afin qu’il ne puisse bouger. Le bac avec le décor en polystyrène pourra enfin être mis en eau.
Maintenant la construction de décors artificiels pour votre aquarium n’a plus aucun secret pour vous.

Il ne reste plus qu’à mettre vos connaissances acquises en pratique. Après votre premier décor vous verrez qu’il y plein de petits détails comme avoir à disposition de la main tout le matériel dont vous avez besoin, qui ont été oubliés. Mais ces choses là s’apprennent vite avec l’expérience. Plus vous créerez de décor et plus cela deviendra un jeu d’enfant pour vous. Et par la suite vos amis qui verront vos bacs avec leur décor unique vous demanderont d’en créer pour eux. Et cela sera une occasion de plus pour vous de montrer votre savoir-faire.

Renforcer le décors

Il se peut qu’a certain endroit du décor, suite au travail du polystyrène ou de la mousse polyuréthane l’épaisseur soit faible et le décor fragile. Plutôt que de risquer de casser le décor à cet endroit, il est intéressant de le consolider. Pour cela on va utiliser une fibre de verre tressé en tissu souple appeler mat de verre. Après application d’une couche de résine le mat de verre devient très dur. Son utilisation est très facile, il suffit de couper un morceau aux dimensions de la surface à couvrir. Il faut l’appliquer sur cette surface qu’il faut renforcer puis on passe une couche de résine dessus. Il est aussi très intéressant de renforcer les parties qui vont subir des contraintes telle qu’une sortie de pompe.

Jeux de couleurs

La mousse de polyuréthane peut se teinter directement dans la masse. Pour cela il faut utiliser des colorants liquide. Mais le résultat abouti à une couleur sans nuances. Par contre on peut ajouter ces nuances manquantes au moment de l’utilisation de la résine.
Généralement l’aquariophile utilise juste la résine pour donner de la couleur à son décor. On peut utiliser pour cela de la Terre de Sienne naturelle ou calcinée, de la Terre d’ombre, de l’oxyde de fer, de la bauxite… Il faut éviter toutes les préparations à base d’oxyde de zinc, de cuivre ou de souffre. Par exemple la couleur de la lave est reproduite avec du rouge carmin et du noir, celle de l’ardoise avec beaucoup de noir et un peu de blanc, la pierre meulière avec du jaune et du rouge et le grès avec du jaune du rouge et du noir.

En savoir plus

Laisser un commentaire

*

sept + 13 =

What is 11 + 14 ?
Please leave these two fields as-is:
IMPORTANT! Pour être en mesure de poursuivre, vous devez résoudre le calcul simple qui suit (ainsi nous savons que vous êtes un humain) :-)