Coraliculture – Vue du Marché

Résultats de l’enquête

1. Grossistes

Sur les 9 grossistes interrogés, seulement 4 ont répondus à l’enquête dont un négativement. Nous pouvons remarquer déjà que le milieu de la distribution est assez fermé. Ce taux de participation est s’explique aussi par le fait que bon
nombre de grossistes ne font pas ou plus d’importation de coraux, en vue des difficultés d’obtention des certificats d’importation “CITES”.

Il m’est donc pas possible de donner une image précise de la filière.

L’activité d’importation est récente. Les plus importants pays exportateurs sont : les Fidji et l’Indonésie* : ce qui confirme ma revue bibliographique. La valeur en chiffre en CA (chiffre d’affaire) est importante 0,3 M€ (env. 2
MF).

Nous constatons que les superficies ou les volumes d’importation sont importants chez les grossistes.

Classement par ordre d’importance de CA

Espèces

Ordre

Espèces

Ordre

Acropora

1

Sarcophyton / Lytophyton

1

Montipora

2

Actinodiscus / Discosomas

2

Seriatopora

3

Lobophytum

3

Turbinaria

4

Cladellia / Dendronephtya

4

Caulastrea

5

Sinularia

5

Fungia / Helofungia

6

Zooanthus / Playthoa

6

Tubastrea

7

Clavularia / Pachyclavularia

7

Porites

8

Ricordea

8

Xenia /Anthelia

9

*Le 14 janvier 2002, les états membres du CITES doivent refuser l’importation des espèces en provenance du Vietnam, des Fidji et Yemen (Source Aquarium Magazine p.6 – n° 190 – Mars 2002)
Pour les détaillants, le taux de participation est encore plus faible. Il est de 2 sur 11 interrogés.

2. Détaillants

Boture en croissance d'Acropora rose
La part des coraux dans le CA est très faible (env. 1000 €), c’est tout à fait normal car les détaillants font leur la quasi totalité de leur CA en accessoires.. Il portent un grand intérêts à la production de coraux d’origines aquacoles avec en priorité le prix et la qualité.

Fait très encourageant, ils sont d’accord d’acheter des coraux produits par aquaculture en France métropolitaine.

Ils restent passionnés et ils sont tout de même encore confrontés aux problèmes de prix de la technique récifale.

Classement par ordre d’importance de CA

Espèces

Ordre

Espèces

Ordre

Porites

1

Sinularia

1

Acropora

2

Sarcophyton /
Lytophyton

2

Euphyllia/Plerogyra

3

Actinodiscus /
Discosomas

3

Cataphyllia

4

Zooanthus /
Playthoa

4

Fungia / Helofungia

5

Clavularia /
Pachyclavularia

5

Comme il n’existe aucun étude prix de vente de coraux disponible, il m’a fallu les obtenir par des moyens détournés auprès des grossistes.

L’étude se base sur des coraux de 4 à 8 cm de taille commerciale : dimensions que j’ai choisie pour moindre coût de culture.

L’étude montre que les prix de vente ne varie pas seulement en fonction de la taille du corail, mais surtout en fonction de l’origine, de la variété chromatique, sa rareté, de celui-ci.

Les coraux durs sont en moyenne 2 à trois fois plus chers que les coraux mous. Pour réaliser, mon étude de faisabilité, j’utiliserai un prix moyen toutes espèces confondues de 14,63 €.

Sont également réalisés :

  • Un calcul de la consommation électrique.
  • Un calcul détaillé de l’investissement : celui reprend des prix d’un détaillant à tarifs préférentiels et non pas ceux d’un grossiste, ce qui devrait réduire encore la somme investie.
  • Une évaluation des charges annuelles.
  • Une estimation de la production et des ventes annuelles en tenant compte :
    • Des pertes occasionnées estimées à 20%.
    • Du délais de croissance de 6 mois.
    • Des périodes mortes des vacances de d’été.
    • Des périodes fortes des fêtes de fin d’année civile et scolaire.

Le compte de résultat sur 3 ans avec une prise de crédit à 4% sur 5 ans est positif. Le projet est donc viable.

Bibliographie

  • Poissons d’ornement en France : Importance économique, estimations du marché – C. DESHAYES – ISPA – Zoopôle, PLOUFRAGAN

2 thoughts on “Coraliculture – Vue du Marché

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.